Activité sportive

Randonnée en moyenne montagne : Evitez 3 erreurs de débutants !

Vous projetez une randonnée en moyenne montagne : Voici 3 conseils pour vous équiper, qui vous éviteront quelques déboires…

Avertissement préalable au lecteur randonneur

D’abord n’oubliez jamais que la moyenne montagne est un milieu hostile à l’homme. En France, les habitats humains dépassent rarement les 1 200 m d’altitude. Au delà, c’est le domaine des isards et des marmottes.

La moyenne montagne est pourtant un milieu superbe et attachant, qu’il convient d’aborder avec quelques précautions d’usage. En effet, soit on y grille, soit on y gèle. A 2000 m d’altitude, le temps change en un quart d’heure. Et ce n’est pas un hasard si l’on y trouve une faune et une flore si particulières. Elles ont su s’adapter parfaitement à ce milieu très spécial, que nous ne fréquentons quant à nous que fort épisodiquement. Il vaut mieux en être conscient et ne pas partir à la légère.

Commencez par prendre un chapeau !

Sur 10 randonneurs inexpérimentés iInvariablement, 2 ou 3 personnes ont oublié leur couvre-chef, ou jugent qu’elles n’en ont pas besoin.

Et pourtant ! Décriptage : Quand vous montez de 100 m en altitude, vous prenez une dose de rayons UV en plus. Supposons qu’au cours de la journée, vous montiez à 1 800 m, vous allez donc prendre 18 fois la dose de rayons UV que vous avez sur le bord de la plage à l’altitude zéro. Or, sur la plage, vous avez en général un parasol et un chapeau…

A 1 800 m d’altitude vous êtes plus près du soleil, il y a moins de pollution et de poussières en suspension, les rayons du soleil sont plus forts et ils brulent. Il vous faut impérativement un chapeau. Partir sans, par grand beau temps est synonyme d’insolation assurée ! Autant l’éviter si vous le pouvez.

Méfiez vous aussi du temps gris, car les nuages laissent passer presque tous les rayons UV.

Privilégiez la casquette, parce que sa visière protège vos yeux et qu’en la faisant tourner sur votre tête en fonction de la position du soleil, vous éviterez ainsi quelques redoutables coups de soleil. (Notamment sur la nuque !)

Pensez à prendre des lunettes de soleil !

Cela vous évitera de plisser les yeux pour lutter contre l’éblouissement, ce qui à la longue devient fatigant. Investissez dans un cordon de lunettes. Vous le rentabiliserez assez vite !

Un saut ou un passage un peu périlleux et il vous évitera de voir vos précieux verres teintés disparaîtrent dans un précipice, ou se briser bêtement au sol.

Votre tenue vestimentaire doit aussi être adaptée !

Mesdames, vous ne faites pas un défilé de mode, vous faites une randonnée en moyenne montagne ! Evitez soigneusement le joli petit bustier à fines bretelles sur vos ravissantes épaules. Les bustiers sont très seyants, certes et je comprends que vous redoutiez le chaud (les femmes sont en général plus sensibles à la chaleur que les hommes), mais le bustier (ou le marcel messieurs !) ne sont pas du tout adaptés à la moyenne montagne. Vous risquez de rentrer le soir, brulé(e)s au deuxième degré par d’abominables coups de soleil sur les épaules.

En général surgit alors la réponse : « Oui, mais j’ai de l’écran total ! » Bêtise ! L’écran total est calculé pour arrêter les rayons du soleil sur la plage. Dans le meilleur des cas, il arrêtera 3 à 4 doses de rayons UV. Quand à 1 800 m d’altitude vous en recevez 18, vous êtes loin du compte !

La bonne tenue mesdames, c’est un chemisier (ou une chemise messieurs) qui a l’avantage d’avoir un col – votre nuque vous remerciera – et des manches longues, que vous pourrez éventuellement retrousser sur vos avant bras. Ce chemisier ou cette chemise peuvent être très fins ; cela suffit pour arrêter ces fameux rayons UV. Et ainsi vos épaules seront à l’abri.

Pour les mêmes raisons, évitez le short et choisissez plutot un pantalon transformable en pantacourt.

Gardez quand même l’écran total pour votre visage, vos avant bras et vos jambes….il servira !

Vous êtes ainsi un peu mieux équipés et prévenus pour randonner en compagnie des marmottes. Bonne balade !