Activité sportive

Les meilleurs joueurs de tennis des années 80

John McEnroe, Ivan Lendl et Mats Wilander ont été les joueurs de tennis les plus remarquables d’une décennie au cours de laquelle Boris Becker et Stefan Edberg ont également brillé.

Le début des années 1980 a vu les derniers succès de Bjorn Borg , qui a remporté son dernier titre du Grand Chelem en 1981 après avoir gagné à Roland-Garros. De même, il a également marqué le déclin de l’incombustible Jimmy Connors, qui, après avoir dominé le circuit avec le précédent au cours de la décennie précédente, a récolté son dernier grand titre à l’US Open de 1983.

Le soulagement générationnel a été pris par deux joueurs qui allaient jouer dans la nouvelle rivalité du tennis mondial : John McEnroe et Ivan Lendl. Avec eux, les Suédois Mats Wilander et Stefan Edberg et l’Allemand Boris Becker seraient les joueurs les plus marquants de ces années.

John McEnroe

L’Américain avait déjà remporté l’US Open en 1979, mais c’est lors de la finale de en Wimbledon 1980 qu’il s’est fait connaître du monde : dans un match considéré par de nombreux experts comme le meilleur de l’histoire de ce sport, le joueur controversé a succombé à Bjorn Borg 6-1, 5-7, 3-6, 7-6 et 6-8. L’année suivante, il prendra sa revanche contre Borg sur la même scène et remportera le premier des 3 Wimbledon qui ornent son palmarès.

De plus, cette année-là, il a terminé numéro un au classement ATP, un fait qu’il répétera au cours des 3 prochaines années. Il a terminé sa carrière avec 77 titres dans ses vitrines, dont 7 titres du Grand Chelem.

Ivan Lendl

Le grand dominateur de la seconde moitié des années 80 a dû attendre sa cinquième finale de Grand Chelem pour remporter une « Grande » : c’était en 1984 quand, après avoir perdu deux sets à zéro face à Jhon McEnroe, il a réussi à revenir et ainsi , pour remporter le premier des 3 Roland-Garros qu’il a réalisés tout au long de sa carrière.

Également vainqueur de 3 US Open (1985-1987) et de 2 Open d’Australie (1989 et 1990), seul Wimbledon lui a résisté, où il a atteint jusqu’à 7 fois les demi-finales, dont 2 finales consécutives, en 1986 et 1987, succombant à Boris. Becker et Pat Cash, respectivement.

Il a terminé numéro un mondial en 1985, 1986, 1987 et 1989. Il a pris sa retraite en 1994 après avoir remporté 94 tournois.

Wilander

1988 a été la grande année du tennisman suédois, puisqu’il a triomphé dans 3 Grands Chelems : l’Open d’Australie, (qu’il avait déjà réalisé en 1983 et 1984), Roland Garros, (champion en 1982 et 1985) et l’Open des États-Unis. .

Cette année-là, il a terminé numéro un mondial, renversant Ivan Lendl, mais cela a également marqué son déclin, car depuis lors, il n’a remporté aucun triomphe important malgré ses 24 ans seulement.

Boris Becker

À 17 ans et 7 mois, l’Allemand est devenu le plus jeune joueur à remporter Wimbledon en 1985. Il jouera jusqu’à 6 autres finales dans son tournoi préféré, remportant à nouveau le titre en 1986 et 1989.

Après avoir remporté les États-Unis en 1989 et l’Open d’Australie en 1991 et 1996, il n’avait besoin que de gagner à Roland-Garros pour avoir réalisé le « Grand Chelem en carrière », mais n’a pu atteindre les demi-finales que 3 fois.

Stefan Edberg

Coéquipier de Mats Wilander en Coupe Davis, le Suédois est surtout connu pour sa volée spectaculaire et ses duels avec Boris Becker sur la pelouse de Wimbledon, battant l’Allemand lors des finales 1988 et 1990 et perdant la finale 1989.

Double vainqueur de l’Open d’Australie (1985 et 1987) et de l’US Open (1991 et 1992), comme Becker seul Roland Garros lui a résisté pour avoir bouclé les 4 titres de Roland Garros, mais Michael Chang l’a privé de la victoire sur terre battue parisienne dans le Finale 1989.

Autres joueurs en vedette

Outre les Pat Cash et Michael Chang susmentionnés, le Français Yannick Noah s’est également illustré dans cette décennie et a réussi à s’imposer à Roland-Garros en 1983. Le Sud-Africain Johan Kriek a remporté l’Open d’Australie en 1981 et 1982, un tournoi qui avait atteint le L’Américain Brian Teacher en 1980, complétant ainsi la liste des joueurs ayant réalisé un Grand Chelem cette décennie.

Miroslav Mecir, Henri Leconte, Kevin Curren et Brad Gilbert ont été d’autres joueurs exceptionnels tout au long de ces années.

Les années 80 ont été le prélude à la grande domination du tennis américain qui aurait lieu dans la décennie suivante aux mains des Couriers, Agassi, et surtout, Pete Sampras.