Lecture

Les mangas pour adultes

Et non… Les mangas ne sont pas l’apanage de préadolescents totalement hystériques devant Pokémon ou Dragon Ball… Si certains ouvrages sont devenus de véritables sagas cultes, lus aussi bien par les enfants que les parents, d’autres restent plus confidentiels et ne touchent qu’un public bien défini. La raison ? Les mangas se différencient en fonction de leurs genres et des lecteurs ciblés. A chaque tranche d’âge, son manga. Dès lors, les adultes peuvent également se plonger dans l’univers de ces bandes dessinées japonaises, aussi vaste que les autoroutes françaises…

 

Le manga grandit

Si les enfants et les ados ont leurs propres genres, les adultes l’ont également. Ces mangas aux histoires plus sombres, plus violentes ou traitant simplement de sujets graves et complexes comme la politique ou l’histoire se sont développés en même temps que leur lectorat grandissait.

Ainsi, les ados accros au shônen (les mangas pour ado) au début des années 60 sont devenus une nouvelle cible pour les mangakas, les auteurs de mangas. Ces derniers ont donc fait évoluer leurs histoires en même temps que leurs fans. Le seinen était né.

 

Un manga plus mature

Les histoires seinen s’adressent aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Pour ces dernières, on parle alors de josei. Si les shônen faisaient la part belle aux sentiments et aux récits d’aventure bourrés d’humour, les seinen et josei se font plus graves et plus complexes tout en gardant une trame narrative proche de leurs ‘petits frères’ du shônen.

On retrouve donc les thèmes de l’aventure, du sport, de l’action ou de la romance mais de façon bien plus élaborée. Les personnages sont plus complexes, plus difficiles à aborder et le dessin diffère un peu.

Les traits sont moins extravagants, le graphisme se veut plus réaliste et l’aspect dramatique est souvent de mise. Pour autant, le manga pour adulte ne se contente pas de ces aspects qui pourraient paraitre déprimant. Les auteurs font preuve d’une belle virtuosité lorsqu’il s’agit d’aborder des thèmes difficiles sans tomber dans le pathos. De plus, nombre de titres gardent l’aspect léger qui ont fait la réputation du manga. Chacun pourra donc s’y retrouver.

 

Des thèmes particuliers

Les mangas pour adultes abordent donc des thèmes bien spécifiques. Il n’est pas rare de trouver dans les seinen des autobiographies (Gen d’Hiroshima de Keiji Nakazawa), des chroniques de la vie quotidienne, des essais graphiques (Amer Béton de Taiyō Matsumoto), des thrillers politiques ou historiques (L’histoire des 3 Adolfs d’Osamu Tezuka) voire de véritables introspections personnelles. Chez les mangas visant un public féminin, ce sont les romances qui priment, contrairement à son pendant masculin. Cependant, point de conte de fée ou d’histoire édulcorée. Les sentiments sont violents, les relations plus crues et les personnages souvent en proie à de multiples questions. Souvent écrits par des mangakas féminins, ils rencontrent un formidable succès auprès des lecteurs.

 

Les mangas pour adultes, qu’ils soient nommés Seinen, Seijin, Josei ou Redisu rencontrent un véritable engouement populaire. Les titres se font de plus en plus nombreux et variés, séduisant un lectorat toujours plus important. Certaines séries deviennent aussi cultes que les plus connues des B.D européennes, décrochant moult prix comme au Festival d’Angoulême qui a récompensé plusieurs auteurs pour leurs oeuvres.