Divers

Cerf-volant : objet inventé par les chinois ou la géométrie est très importante

Le cerf-volant est un engin qui vole et qui pèse plus lourd que l’air. Les cerfs-volants sont tenus par des fils et sont constitués par une toile et une armature rigide. Il est possible de créer un cerf-volant très simple avec une toile de papier ou de tissu très léger et des baguettes. La fabrication de cerf-volant est même possible avec des feuilles d’arbre ou encore des fougères. Les cerfs-volants modernes sont fabriqués avec des fibres de verre, de carbone et de nylon. Le mot cerf-volant vient de serpent volant qui est d’origine méridionale. Les cerfs- volants volent et ont pris la forme de serpents ou de dragons ailés avec de longues queues. A son origine, le cerf-volant était utilisé par les chinois à des fins militaires. En effet, il était utilisé pour apporter un message ou également à envoyer un signal. Le cerf-volant était entré en Occident vers la fin du douzième siècle. Il était utilisé alors dans des domaines différents comme la science ou l’armée. Pendant la première guerre mondiale, le cerf-volant était utilisé pour transporter un homme afin d’observer les lignes ennemies. Mais le cerf-volant est également utilisé pour faire du sauvetage en mer ou encore pour faire de la photographie aérienne.

En 1749, André Wilson avait utilisé le cerf-volant pour mesurer la température. Plus tard, les techniques du cerf-volant avaient donné naissance aux premiers avions. Il existe trois types de cerfs- volants. D’abord, il existe le cerf-volant monofil qui est plat. Ce genre de cerf-volant est retenu par un seul fil. Ensuite, le cerf-volant acrobatique et enfin, le cerf-volant de traction qui peut être terrestre ou marine. Le cerf-volant monofil possède un principe de base.

Un seul point seulement le retient au sol mais ses dimensions, son style de vol et sa forme dépendent entièrement des cerf-volistes et de leurs imaginations. Il existe des cerfs-volants sans armatures appelés également ailes à caissons. Ce genre de cerf-volant était inventé vers les années 60. Il est constitué de toiles superposées réunies par des cloisons. Le cerf-volant sans armature peut être classé dans la catégorie des cerfs-volants de traction terrestre. Les parapentes et les parachutes viennent des cerfs-volants sans armatures. Parmi les cerfs-volants à traction marine existent les ailes à boudins utilisés fréquemment sur les kitesurf. Ce sont des cerfs-volants dont les armatures sont composées d’ailes gonflables. Le pilote du cerf-volant doit rester immobile et se tenir dos au vent. Le fil utilisé doit être suffisamment long pour permettre la stabilisation du cerf-volant. Le freestyle est parmi les disciplines pratiquées dans la catégorie du cerf-volant acrobatique. Cette discipline exige la force physique du cerf-voliste. La base de la discipline consiste à réaliser des figures coordonnées avec le cerf-volant. Le cerf-volant indoor est une discipline pratiquée en intérieur.
cerf volant

Le pilote fait des déplacements afin de garder en vol les cerfs-volants qui sont généralement très légers. A Dieppe, en France se tient tous les deux ans, le plus important festival international de cerf-volant qui se tient en bord de mer. Les passionnés de cerf-volant ou cerf-volistes se rassemblent dans des associations municipales ou locales. Les festivals de cerf-volant peuvent être classés en deux catégories. Les festivals traditionnels qui se tiennent tous les ans en Asie et les festivals à l’occidentale où des cerf-volistes internationaux présentent de nouvelles réalisations. En Asie, toute la population participe aux festivals traditionnels. Les représentations attirent des foules et les cerfs-volants sont à la fois spectaculaires et authentiques. Dans de nombreuses villes du Japon, des tournois sont organisés où des équipes peuvent s’affronter et les cerfs-volants utilisés sont énormes. Un cerf-volant géant peut s’envoler à une hauteur de plus de 9000 mètres pendant plus de 180 heures. Le vent exerce des forces aérodynamiques sur le cerf-volant ce qui lui permet de s’élever en l’air. Les principes du cerf-volant sont les mêmes que ceux des avions. Les cerfs-volants peuvent effectuer des vols stationnaires durant lesquels le poids du cerf-volant et la tension du fil qui le retient restent en équilibre. Le cerf-volant peut s’envoler en l’air verticalement mais le fil qui le retient reste perpendiculaire au vent. Pour stabiliser un cerf volant non pilotable et plat, il est nécessaire de lui doter des panneaux verticaux qui lui serviront de dérives et de lui ajouter une queue assez longue. Le cerf-volant peut être qualifié de jouet non seulement pour les enfants mais également pour les adultes.