Activité sportive

L’aquabiking ou aquacycling

 

Voici un sport parfait pour galber sa silhouette. L’aquabiking est LE sport à la mode dans les piscines. Et oui, car il consiste à faire du vélo … mais dans l’eau. Pratiquée en groupe, une séance d’aquabiking est une véritable cure de remise en forme, surtout que l’on ne sent pas la fatigue durant l’effort vu que l’on est dans l’eau. Et tout se passe dans la bonne humeur.

Qu’est ce que c’est ?

Inventé en Italie, l’aquabiking a déjà fait un tabac en Allemagne et en Belgique. Et pour cause : bon pour le coeur comme pour les jambes, l’aquabiking combine les bienfaits du cyclisme et ceux d’un massage drainant de la taille aux bouts des orteils.

Que du bonheur !

Et oui, en étant dans l’eau, on souffre beaucoup mois de la fatigue engendrée par l’effort. Et vous serez étonné, en fin de séance, par vos performances. Doux pour vos articulations, l’aquabiking agit sur la cellulite, et les abdos n’en sont pas moins épargnés. Pédaler dans l’eau, sculpte les jambes et affine la silhouette. C’est une activité idéale si on reprend le sport ou que l‘on n’est pas trop sportive. Car, les premiers résultats peuvent être rapides et c’est très encourageant !

Déroulement d’une séance

Une séance se déroule dans la bonne humeur garantie. Déjà, rien que l’idée de faire du vélo dans l’eau est amusante. La séance dure environ 45 minutes et est un enchaînement de mouvements effectués sur un vélo à pédales et sans roues, fixé au fond d’un bassin par des ventouses. Un cours collectif s’effectue généralement en musique, coachée par un maître nageur diplômé. Après un échauffement dans une eau à 28 degrés, chacun monte sur son vélo et suit les consignes. Avec de l’eau jusqu’à la taille, on s’imagine grimper une côte bras tendus sur le guidon, avant de forcer sur les talons, de rétropédaler ou de simuler une accélération en descente.

Facile à pratiquer

L’aquabiking est un sport ouvert à tous (sauf aux personnes ayant des problèmes cardiaques et il faut généralement fournir un certificat médical). Bien entendu, il existe des niveaux de difficultés, mais le vélo est là et vous pouvez régler à votre guise, la résistance de l’engin. L’aquabiking, c’est bien plus doux qu’un vélo d’appartement ou d’extérieur, car l’exercice devient agréable et on fournit l’effort sans difficulté, comme on est immergé. En plus, dans l’eau, on ne sent pas le « stress thermique » du à la chaleur dégagée pendant l’effort par le corps. L’apesanteur est particulièrement bénéfique pour les personnes ayant des problèmes de poids. L’aquabiking permet de se muscler sans forcer et avec un corps mis en apesanteur on sent moins l’effort et on se fatigue moins vite.

C’est bon pour la ligne

Le vélo est à la base un bon sport pour les jambes et les abdos. Mais un des points forts de l’aquabiking est que le retour veineux est favorisé sans douleur. Il permet de renforcer le réseau veineux et lymphatique et de lutter efficacement contre la rétention d’eau et la cellulite. Au fur et à mesure, vos jambes vont s’affiner. De plus, c’est une petite séance de massage gratuite car le fait de pédaler en piscine provoque un mouvement de l’eau qui masse vos fesses, vos mollets, vos cuisses et le bas de votre ventre. Plus vous bougez, plus le massage est efficace. Donc en quelques mots, l’aquabiking ça affine la silhouette, ça gomme la cellulite et c’est bon pour les articulations ! Et en plus, on se muscle les bras, les abdos, le dos et le cœur, car il faut suivre le rythme !

C’est bon pour le moral

L’aquabiking est une activité ludique et dynamisante. La séance se déroule généralement en musique et pédaler en groupe ç’est plus motivant ! En tout cas, faire du sport a toujours été bon pour le moral !

Le saviez-vous ?

Lors d’une séance d’aquabiking on peut perdre entre 300 et 500 calories.